Comment faire un CV pour la Suisse

Vous souhaitez décrocher un emploi en Suisse ? Découvrez comment faire un bon CV Suisse, étape par étape. ✓ Modèles de CV Suisse.

Travailler en Suisse offre de nombreux avantages. Dans ce pays, les salaires sont réputés pour être plus élevés, en particulier pour les cadres. La Suisse possède également un faible taux de chômage et est reconnu pour sa qualité de vie. Vous y trouverez de nombreuses opportunités en particulier dans le secteur bancaire et des assurances. Que vous soyez français ou suisse, postuler dans ce pays demandera un CV adapté, surtout si vous tenez à vous démarquer des autres candidats. Voici les étapes pour faire votre CV pour la Suisse.

Pourquoi faire un CV pour la Suisse ?

Le marché suisse répond à des règles qui lui sont propres. Si vous convoitez un poste en Suisse en étant français, vous allez devoir vous adapter au marché de l’emploi du pays. Si vous vous êtes suisse, vous devrez répondre également aux conventions et attentes spécifiques des recruteurs de votre pays afin d’attirer l’attention des recruteurs et d’augmenter vos chances de passer l’étape des RH.

Découvrez nos modèles de CV idéal pour toute recherche d’emploi en Suisse : Modèles de CV Premium

Les particularités du CV Suisse

cv-suisse-difference-cv-francais

Si vous êtes français, sachez que le CV Suisse diffère du CV le plus commun en France. Le contraste ne réside pas sur la structure du CV mais plutôt sur quelques éléments de fond.

Même dans le cas où il est francophone, le recruteur suisse ne connait pas pour autant le système français ! Mettez-vous à sa place et adaptez votre CV afin de lui faciliter la tâche.

La langue

Prenez en compte l’aspect multiculturel et multilinguistique de la Suisse.

La Suisse comporte 4 langues officielles : l’allemand, le français, l’italien et le romanche. Ainsi, Genève et Fribourg sont des villes francophones, tandis que Berne, Bâle et Zurich sont en majorité germanophones.

Enquêtez sur l’entreprise pour laquelle vous postulez et sur ses usages : vous saurez dans quelle langue il est plus judicieux de rédiger votre CV.

Si vous répondez à une annonce, postulez dans la langue de l’annonce. Vous pouvez joindre un CV en anglais en « bonus » si votre secteur est international. Dans tous les cas, il est recommandé de bien préciser son niveau de langues afin de montrer votre capacité à travailler dans un environnement international.

La pagination

Un CV suisse peut faire 2 pages si vous êtes junior, et aller jusque 3 ou 4 pages si vous êtes expérimenté ! Si vous êtes français, vous avez l’habitude de vous restreindre en restant à une page. En Suisse, vous n’avez pas à vous contraindre sur la pagination.

La photo

La photo est facultative sur les CV en Suisse. Dans les secteurs de la banque et de la finance, un CV sans photo ne vous pénalisera pas. Ainsi, mettez votre photo seulement si elle est particulièrement professionnelle et bien réalisée.

comment-faire-un-cv-suisse
comment-faire-un-cv-suisse

La structure

La structure du CV suisse est plutôt simple et basique. Si vous êtes français, sachez qu’un CV suisse s’organise à peu près de la même manière qu’un CV français. Voici les sections principales qui devront figurer dans votre CV :

1. La section « Identité »

Vous faites figurer dans cette section votre nom, prénom, permis de conduire, adresse e-mail et numéro de téléphone. Sur votre CV pour la Suisse, ajoutez-y votre nationalité. En effet, comme ce pays accueille beaucoup de travailleurs étrangers, cela permet au recruteur de savoir quelle est votre langue maternelle et cela lui donne des indications sur votre culture de travail. Notez pour les français que cette partie s’identifie à la partie « Contact » ou « Coordonnées » du CV en France.

2. La section « Expérience professionnelle »

Cette partie est la même qu’en France. Toutefois, faites bien attention aux intitulés de poste que vous insérez si vous n’êtes pas suisse. En effet, il est possible que les recruteurs et vous ne partagiez pas le même vocabulaire. Ainsi, les recruteurs pourraient être confus quant aux missions qu’impliquent tel ou tel poste occupé.

3. La section « formation »

Si vous êtes suisse, alors cette section sera très vite remplie : il vous faut simplement répertorier votre parcours académique.

Si vous êtes francophone et non-suisse, il s’agit dans cette section de chercher les équivalences entre votre système scolaire et le système suisse. Cela permet au recruteur de se faire une idée de votre parcours. En effet, il y a de grandes chances pour que l’intitulé de votre diplôme ne « parle » pas à votre recruteur : pour lui faciliter la compréhension, ajoutez par exemple quelques cours suivis et validés au cours de vos différents semestres. Évitez les acronymes ou les abréviations courantes dans votre pays : elles pourraient ne pas être comprises par le recruteur suisse.

Ce conseil s’applique seulement si vous postulez pour un emploi dont vous savez que le recruteur est Suisse, non pas français ou anglais !

4. La section « compétences »

Faites apparaître des compétences techniques « hard skills » plutôt que des « soft skills » : les recruteurs suisses sont plutôt attachés au concret. Notez, si vous êtes français, que cette section n’apparaît pas toujours sur les CV en France.

5. La section « langues »

Comme mentionné plus haut, elle est essentielle si vous souhaitez être recruté en Suisse. Les villes sociétés suisses sont bien souvent bilingues, voire trilingues ! Faites figurer votre niveau dans chacune des langues parlées, et n’hésitez pas à ajouter la preuve de vos compétences à travers des résultats d’examens ou des certifications.

La lettre de motivation suisse

lettre de motivation suisse

La lettre de motivation est très appréciée par les recruteurs suisses. Les usages dans ce domaine ne sont pas tellement différents des usages français : l’objectif est de montrer que vous êtes à la fois motivé et compétent pour le poste. Voici les éléments sur lesquels mettre l’accent dans une lettre jointe à votre CV pour la Suisse :

Les preuves de votre savoir-faire

Faites figurer dans votre lettre des preuves concrètes de vos réalisations. N’hésitez pas à inclure des chiffres qui attestent de votre niveau de productivité et de vos capacités. Les lettres de motivation sont parfois trop théoriques et hors-sol. Pour séduire les recruteurs suisses, rien de tel que des exemples. En effet, des éléments de preuve rassurent le recruteur sur vos compétences.

Votre lien avec l’entreprise

Montrez au recruteur que vous ne postulez pas dans cette entreprise par hasard. Pour cela, indiquez comment votre parcours vous a amené à candidater pour ce poste et pourquoi cette entreprise est faite pour vous, en raison de sa culture ou de ses valeurs spécifiques.

Plus les éléments introduits seront précis, plus le recruteur croira en votre implication et votre lien unique avec l’entreprise.

Vos qualités de synthèse

Autrement dit, il vaut mieux être direct et synthétique dans votre lettre de motivation pour la Suisse. En effet, le recruteur n’y passera pas plus de quelques minutes : il est donc préférable d’aller à l’essentiel si vous souhaitez avec vos chances.

Un CV suisse répond à des critères et exigeances spécifiques. Si vous êtes français, sachez que les différences entre les CV français et suisses sont subtiles : c’est pourquoi la création d’un CV pour la Suisse représente un défi pour les candidats.

Choisissez l’un de nos modèles de CV Premium + lettre de motivation, disponible en format de plusieurs pages, et adaptez les informations avec nos conseils.

Panier
Votre panier est vide